Coreé du Sud crypto

La Corée du Sud veut réguler le marché des monnaies virtuelles

Actualités

Face à la popularité de l’usage des monnaies virtuelles dans le monde, la Corée du Sud a prévu de prendre des mesures drastique afin de protéger les utilisateurs et surtout réguler le marché. Le gouvernement de la Corée du Sud a donc tenu une importante réunion pour prendre des mesures importantes pour faire face à la croissance et l’utilisation des crypto-monnaies. Pour ce faire, les régulateurs ont donc décidé de prendre en considération et de clarifier des comptes virtuels ainsi que d’autres systèmes qui ont pour but de mettre fin au principe d’anonymat en ligne. De plus, le ministère de la justice de la Corée du Sud a proposé une mesure encore plus rude pour la gestion de ce secteur qui est en plein boom.

Les comptes virtuels en plein centre du débat

Le sujet des comptes virtuels est vraiment important. Sujet principal de tous les hauts dirigeants de la Corée du Sud lors d’un meeting important, il est presque impossible de le négliger aujourd’hui. Selon Yonhap, le gouvernement Sud-Coréen, il est maintenant prohibé d’user de ces comptes numériques si vous désirez faire des transactions de devises numériques. Cela survient après la déclaration des régulateurs sur la répression des comptes en ligne. Mais avant même que ces mesures aient été votées, les banques ont déjà anticipé cette décision et ont arrêté d’émettre de nouveaux comptes virtuels.

Vers une fin de l’anonymat ?

Selon le ministre du Bureau de la coordination des politiques gouvernementales, Monsieur Hong Nam-Ki, seuls les comptes réels peuvent être usés pour les échanges dans le cadre des monnaies virtuelles. Cette annonce apparaît après les efforts du gouvernement de la Corée du Sud pour inciter les banques à reconnaître les détenteurs des comptes virtuels. Quand les régulateurs ont édicté ces mesures, ils ont spécifiquement demandé aux institutions bancaires de valider l’identité des titulaires de ces comptes.

Les mesures du ministère de la justice

Même s’il y a eu des avertissements du gouvernement de la Corée du Sud sur les divers risques quant à l’usage des échanges des crypto monnaies, M.Hong a souligné que la valeur de ces monnaies n’a pas cessé d’augmenter pour autant. Le ministère de la justice lui, dirige un groupe de travail afin d’étudier de près le respect de ces mesures extrêmes. Même depuis le début du mois de décembre, il y a eu une interdiction des monnaies virtuelles en Corée du Sud mais cette proposition n’a pas été adoptée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *