blanchiment d'argent

Les criminels préfèrent les autres crypto monnaies au Bitcoin

Actualités

Bitcoin a été lancé en 2009 et depuis sa création, elle a tout de suite eu un réel engouement auprès des utilisateurs de crypto monnaie. On doit cette popularité à deux choses : sa nature indiscriminable et informatisée. Toutefois, il est à noter que le bitcoin n’est pas aussi anonyme que vous le pensez et vous pourrez donc vous faire démasquer si vous faites des choses illégales. Cette devise virtuelle est ainsi incapable d’assurer l’anonymat à ses utilisateurs, car étant transparente et surtout traçable, alors les développeurs se sont rués pour proposer des solutions plus avantageuses et des procédés de paiement quasi secrets comme Zcash et Monero. Ces monnaies virtuelles alternatives ont été spécialement élaborées pour garantir la vie privée et la protection des données aux utilisateurs, mais tout en gardant les caractéristiques du Bitcoin. Du coup, les pirates, hackers et escros préfèrent utiliser ces deux monnaies au détriment du Bitcoin.

Pourquoi le Monero est favorisé ?

Aujourd’hui donc, Monero est devenue une monnaie virtuelle incontournable. Elle est considérée comme étant l’une des blockchains principales si vous voulez de la confidentialité et faire vos transactions ou vos achats en toute quiétude. Durant ces derniers mois, le cours de la monnaie n’a cessé de grimper considérablement et a même dépassé un certain temps le taux de croissance du bitcoin. Au mois de Novembre donc, le monero est passé de 86 dollars à 37.5 dollars, soit 4 fois plus son cours, selon coinmarketcap. En multipliant par 4 sa valeur, sa capitalisation boursière excède donc les 5.8 milliards de dollars. Le prix du bitcoin lui, n’a fait que doublé pendant cette période. Même le fondateur de Monero, qui s’appelle Matt Suiche, affirme que Monero est en phase de devenir le favori et est considéré comme tel par de bon nombre de personnes.

Des sociétés centrées dans le traçage du bitcoin

A chaque fois que vous ferez des transactions sur Bitcoin, le réseau va sauvegarder les données comme l’adresse de l’envoyeur et du destinataire, ainsi que l’horodatage et la valeur du transfert. Donc avec une analyse profonde permettrait de remonter aux coupables facilement. Des entreprises sont spécialisées dans ce domaine comme Chainalysis par exemple. A contrario, la technologie centrale de Monero a pour but de régler ce souci d’anonymat. Toutes les adresses IP dans une transaction sont chiffrées par le réseau et engendrera une fausse adresse afin de ne pas permettre l’identification de l’expéditeur réel. Le montant des transactions est même caché, voire même impossible à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *