Les « Bitcoin Whales »

Actualités

Aujourd’hui, on recense 1000 personnes qui détiendraient à elles seules, 40% de l’offre de BTC. Bien évidemment, il n’est pas illicite pour ces grands détenteurs de monnaie virtuelle de parler de stratégies entre eux. Mais les petits porteurs sont lésés car ils ne peuvent pas individuellement manipuler les prix du marché.

1000 personnes détiennent 40% du Bitcoin

Le 12 novembre, une personne a transféré 25 000 Bitcoins, soit 159 millions de dollars vers un site d’échange de crypto-monnaies. Sur les forums, l’on se demandait donc si cette personne était sur le point ou non de déverses des coins sur le marché. Ces gros détenteurs sont appelés Whales et peuvent influer sur le prix de certaines crypto monnaies. Et selon des experts, au vu des prix conséquents atteints par la crypto monnaie, il ne serait pas étonnant de voir les whales commercialiser la moitié de leur fortune en Bitcoin. Mais ce qui fait le plus peur, c’est leur pouvoir de concertation afin de manipuler les prix du marché. Et comme le Bitcoin est une monnaie virtuelle non un titre financier, alors, les individus peuvent faire grimper son prix, puis décider d’en revendre pour avoir des bénéfices.

Le « pump and dump »

Les régulateurs doivent se concerter sur l’encadrement du marché des crypto monnaies. Ainsi, les règles mises en place aujourd’hui ne sont pas encore bien définies. A contrario, les traders ne peuvent pas lancer des rumeurs dans le but de faire gonfler les prix car c’est une fraude. Bittrex par exemple, une plateforme importante de trading de crypto monnaies, a averti ses utilisateurs, que s’ils se mettaient dans des groupes de pump and dump pour faire augmenter artificiellement le prix d’une monnaie, leur compte pourrait être suspendu. Mais toutefois, la loi peut décider autrement pour certains coins, car selon la SEC américaine, certains sont considérés comme des monnaies soit en fonction de la manière dont ils sont structurés soit en fonction de la manière dont ils donnent la possibilité aux investisseurs d’avoir de l’argent.

Selon le propriétaire du site Bitecoin.com par exemple, il affirme que chaque personne doit être libre de faire ce qu’elles veulent avec leur propre argent. Pour d’autres, ces manipulations ne sont pas rares car les individus ou les investisseurs peuvent très bien se concerter afin de manipuler les prix. Et pour ne pas bouleverser les prix, des fonds décident de s’échanger les crypto entre eux. Mais pour éviter que cela ne prenne une proportion importante, quelles doivent êtres les mesures à prendre, surtout, afin de protéger les petits détenteurs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *